L’âge de la Fiction Universelle

Par: Jon

« Est-ce que le vrai Dr Hans Conrad Julius Reiter a fait croire à sa mort, a changé son nom, et est devenu romancier en Amérique du Sud sous le pseudonyme de J.M.G. Arcimboldi, ou est-ce que les fans de Bolaño ont piraté le wikipédia espagnol? »

Aujourd’hui, en cherchant une photo de Roberto Bolaño pour la (somptueuse) bannière de ce blog, je suis tombé sur un article très intéressant traitant de 2666 de Bolaño (son opus magnum), de la banalité du mal, de Hannad Arendt, et de Hans Reiter. Reiter est un des personnages de 2666 et j’ai appris dans cet article que ce personnage d’écrivain obsédé par la natation sous-marine et la botanique (qui dans le roman publie sous le nom de plume Benno Von Archimboldi) a le même nom qu’un criminel de guerre nazi – ironie bolanienne typique. La référence au peintre maniériste italien Arcimboldo est récurrente chez Bolaño: on se souvient que dans Les détectives sauvages, autre grand ouvrage de l’auteur de 2666, il est fait mention d’un certain J.M.G. Arcimboldi – modelé sur notre Prix Nobel national J.M.G. Le Clézio.

Ce qui m’a le plus surpris est cette phrase en fin d’article: les fans de l’auteur chilien ont-ils piraté le wikipédia espagnol afin de faire correspondre la fiction et la réalité? J’ai lu les pages wikipédia française et anglaise de Hans Reiter (le vrai), et aucune ne fait mention d’un passage en Amérique du Sud. Il faut donc en conclure à un canular (très bolanien, pour le coup) – ou bien à autre chose?

Il est possible que nous soyons arrivés à un âge où la mémoire de l’humanité est stockée non plus dans les livres, mais sur Internet, dans des encyclopédies en ligne comme Wikipédia; or, Internet change constamment. Si l’Histoire est faite par la mémoire, qu’adviendra-t-il si on change la mémoire? Certains internautes croient déjà que Hans Reiter a véritablement changé d’identité et est mort en Argentine sous le pseudonyme de J.M.G. Arcimboldi.

Nous voyons peut-être l’avènement de l’âge de la Fiction Universelle, dans laquelle on adaptera la mémoire et l’Histoire en fonction de nos envies?

Publicités