Histoire de Benz

Le premier pilote automobile était une femme. Voilà, c’est dit. Bertha Benz, la femme de Carl Benz, ingénieur automobile, fut la première à croire en l’invention de son mari et à parcourir une grande distance sur un véhicule  motorisé.

Au-delà de l’anecdote, c’est l’image du départ de Bertha Benz qui m’a interpellé. Lorsque l’on regarde attentivement ce cliché, on a l’impression que ce n’est pas la « réalité » mais une scène de film, comme si des acteurs rejouaient ce moment historique (dans l’histoire de l’automobile). Le petit sourire de Bertha et son regard en coin, l’air amusé du jeune homme qui est à l’avant, jusqu’au « décor » qui semble être en carton-pâte… Et pourtant cette photo est véritable.

Jusqu’à quel point la révolution fictionnelle que le cinéma a apporté a-t-elle modifié notre façon d’appréhender la « réalité » (« réalité », mot qui doit toujours être mis entre guillemets, selon Nabokov)? Juge-t-on aujourd’hui le réel à l’aune du fictionnel? Est-ce encore un symptôme de l’Age de la Fiction Universelle? Et surtout, que gagnons-nous et que perdons-nous à cela?

Publicités

Une réflexion au sujet de « Histoire de Benz »

  1. La technique photographique étant un peu plus lourde à l’époque qu’aujourd’hui, je pense qu’un tel cliché a très probablement nécessité une mise en scène, ce qui explique cette impression.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s