Gross comition

Par: Jules

« Moi, je peux pas lire une page où il y a trop de fautes »

Sset réflaicssion sorti de la boucheu dun paren délèv entendu ier pendan une komission de passaj de fin danné. Cé in peu la korvé ces komission mé cé toujour intéréssent de regardé ensembl l’ystoir de cé goss ki mise tou sur le passaj dans la class supérieur, pour plin de rézon différent.
Ony voa 2 tou: la gross kassos ki a ri1 fé de l’ané skolair é ki demand une seuconde opssion éco avek, sil vou plé, du chinoi kom lang vivante 4 (forsséman: françé, englé, espaniol, chinoi), un otre, ki é adikt o jeu é ki a planté son ané à koz k’il passé sé nui a joué donk le keum il dormé en cour apré, tu m’étonn. Ce Guillom ki sé retrouvé largué en Franss à lotr bou du mond a passé sé nui dan le trin et ke cété trop la galer… Lé paren ossi été tro émouvant avek leur histoir, parfoi rigolotte (kom Nikola ki dor avek sé peluche, ou Jessika ki veu pas lâché ses keupine…), douloureuz aussi parfoi, sette maman ki sé fai un kansser d’inkiétud ou le papa ki se senté « mumilié » de venir a ce « tribunal » défandr le ka de son fis. La plupar dantre eux avé des complex terribl ki masqué par un langage extrêmement soutenu, ou qui se voulait comme tel avec pléthore de belles promesses, assurance d’une « sévérité exemplaire » et preuves de cours particuliers estivaux à l’appui afin que « mon fils il ait tous les outils, oui, tous les outils pour aborder le lycée malgré que c’est difficile ».
Une aprémidi ou lon konstat ke lé cliché on tro pas évolué finaleument. On rest baser sur lé moyenn, le comportemant et lé rézon extéryeur ki gustifiré cé résultat katastrofiks. On saperçoi a kel poin lé paren peuv êtr sansibl a lavenir de ler gamin. A lé zentendr tou se jou mintenan, a se passag en segond. Je ne sé komen notr métié évolura, bi1 ke lé perspektiv ne soi pa tré optimist, mé il y a dé choz ki ne chang jamé, diré-ton. L’importanss de l’ortograf, par exempl, malgré tou ce kon apren de notr koté sur la difikulté d’aprendr lé règl, les problèm de dislexie, de dysortografi, la distinkssion entr l’orthograf a propremen parlé, la grammair, la sintax, l’ordr dé mot dan la fraz. Par exmpele, vuos saivez ke lordr dé lettr dan un mot né pa déterminan pour komprendr le sens ? Il y a tellemen de choz derrier ce mo ortograf…
Une bel expérienss humaineu, en tou ka.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Gross comition »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s